Flux rss Les avanchers Valmorel


Archives

Retrouvez le site de l’Assemblée des Pays de Savoie : Histoire, Patrimoine, Archives des Pays de Savoie

http://www.sabaudia.org

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SAVOIE:

http://www.savoie-archives.fr/

 

HISTOIRE

La commune des Avanchers est rattachée à Aigueblanche par l’arrêté préfectoral du 18/07/1972 (J.O. du 03/08/1972). Elle en est séparée en 1988. Par arrêté préfectoral du 27 octobre 1987, la portion de territoire des Avanchers, qui a pris le nom de Les Avanchers-Valmorel, a été détachée de la commune d’Aigueblanche et érigée en commune distincte de celle-ci.

Histoire Avanchers Valmorel Histoire Avanchers Valmorel

 

Habitants: Les Avancherains et Avancheraines

Rapide toponymie des différents villages de la vallée des Avanchers-Valmorel:

LES AVANCHERS: fait penser à l'osier que le parler local appelle avan. Avancherium: lieu où poussent en abondance les avans ou osiers.

LE FEY: du mot latin fagus, hêtre transformé en fayard par le parler local.

LE MEILLER: endroit où l'on récolte des nèfles.

CORNET: terrain où il ya beaucoup de "cornes", fruit du cornouiller.

LA CHARMETTE: de "calmis": prairie, pâturage.

LA VERNAZ: nom populaire de l'aulne vert, associé à

LANCHEVERNE: "lanche" pièce de terrain longue et disposée dans le sens de la pente.

LE CREY: de "crestum" (latin populaire) mamelon parfois entre deux couloirs d'avalanches.

Histoire des Avanchers / Patrimoine.

 

Eglise de Saint André

Notre église, dédiée à Saint André comme on la voit aujourd'hui, est de style baroque. Elle a été reconstruite en 1676 à l'emplacement de l'église primitive. D'après certains documents, la date de la construction de celle-ci remonterait aux années 1290.

eglise st andre

Le clocher, un reste de la première église, mesure 32 mètres de la base au sommet de la croix. De style roman, sa construction est du 15ème siècle.

Un inventaire de 1792 mentionnait quatre cloches; trois de celles-ci auraient disparu à la Révolution. Aujourd'hui, le clocher est pourvu de trois cloches: la plus grosse fondue en 1871, la seconde refondue en 1857 et la troisième est la plus ancienne puisqu'elle porte la date de 1613.

 

 

 

 

 

LES CHAPELLES:

chapelleSaint Roch au Chef-lieu: construite après l'épidémie de peste de 1588 qui fit de nombreuses victimes aux Avanchers et dans la région. Saint Guérin lui était associé pour la protection du bétail.

Saint Aubin à La Charmette fondée en 1557.

Saint Joseph au Fey-dessous.

Saint Laurent à 40 Planes.

Sainte Barbe au Pré construite depuis peu lorsque qu'il y fut fondé 3 messes en 1771.

Saint Grat à Lancheverne.

Saint Georges au Meiller.

D'après les archives les chapelles de Saint Grat et Saint Georges étaient relativement anciennes puisqu'elles menaçaient ruine en 1633.

 mazot

Historique du ski et des remontées mécaniques aux Avanchers jusqu’à l’avènement de Valmorel.

Si la pratique du ski démarra dans les pays nordiques, c'est vers 1880 que fut créé le 1er Corps de Chasseurs Alpins. En effet, la stratégie prévoyait l'utilisation de cette troupe pour palier à d'éventuels problèmes frontaliers, et la bonne utilisation des skis se fera sous l'impulsion d'un militaire: le Capitaine Duhamel.

Tout naturellement, ce sont les gars de la montagne qui fournirent le plus gros contingent d'appelés, et parmi ceux-ci les Avancherains dans leur grande majorité lors de l'incorporation. De retour au pays, nos soldats retrouvèrent la vie civile sans oublier toutefois cette nouvelle discipline sportive qu'ils s'empressèrent de pratiquer tout en faisant des émules.

L'histoire du ski débutait aux Avanchers !!!

 

skieursEn 1912 l'Union Sportive Avancheraine (U.S.A.) voit le jour. Dès l'année suivante le Conseil Municipal octroyait des crédits (10Frs or de l'époque) pour aider la création de concours de ski. Un homme de cette époque fait figure de pionnier: Adrien Rey-Golliet, Inspecteur de l'Education Physique à Paris et aussi Maire des Avanchers. Les années noires suivirent avec la guerre de 1914/18 où beaucoup de jeunes et nouveaux skieurs Avancherains n'eurent pas le bonheur de revenir au pays ... Dans les années 1930, Adrien Rey-Golliet toujours "aux affaires", créa les premiers centres de vacances en montagne avec tour à tour: la maison Rey-Golliet, le centre du Crey, Planchamp et le Centre Croix de Fer. Ce fût là le moyen pour beaucoup de "gens de la ville" de découvrir les Avanchers et les joies de la neige. En 1932, Michel Vorger enfant du pays, entre à l'Ecole Nationale de Formation des Moniteurs de Ski l'année de sa création à Val d'Isère, avec comme camarade de promotion un certain Roger Frison Roche ...

Un peu plus tard, une date est restée longtemps dans la mémoire de nos Anciens, le 24 février 1935. En effet, l'événement était de taille: la commune et l'U.S.A. accueillaient la Fédération Gymnique et Sportive des Patronages de France (FGSPF) pour son grand concours (150 participants dans différentes épreuves dont le saut et la descente). Ce concours attira des personnalités politiques mais également l'évêque de Tarentaise Monseigneur Louis Ternier qui donna sa bénédiction aux sportifs ainsi qu'aux équipements pour la plupart de fabrication artisanale. Actuellement suite à une recherche menée à bien par quelques Avancherains désireux de faire revivre l'histoire locale, plus de 300 photos thématiques existent dont quelques unes relatant cette bénédiction sont exposées à la chapelle Saint Roch au Chef-lieu. C'est aussi à cette période qu'apparaît aux Avanchers, un champion autrichiens Karl LIER " professeur de ski " et adepte de la méthode de l'Arlberg et du Stemmbogen. Arborant le sigle U.S.A sur leurs pulls, bon nombre de jeunes Avancherains s'illustrent dans le concours où les 4 disciplines étaient au programme : fond le samedi matin, saut le samedi après-midi, descente (de Crève Tête) le dimanche matin et le slalom special le dimanche après-midi. Le grand Prix de Lyon avec la présence du président Edouard HERRIOT, et les championnats de Savoie se déroulent sur les pentes Avancheraines.

En 1938 l'ouverture de l'hôtel de Rocheblanche attire une clientèle huppée et se crée alors le Grand Prix de Rocheblanche avec l'arrivée au Rocher. A cette époque Mr FONTAINE instituteur, dynamise ses écoliers et éveille des vocations.

Les années passent, quelque soit la discipline pratiquée le damage se fait au pied et on remonte au sommet des pistes avec les skis sur l'épaule. Jusqu'au jour où ...Le désir de créer une remontée mécanique se fait jour avant 1939.

La concrétisation se fera après la guerre.

Histoire Avanchers Valmorel

Dès 1946, il y a création de la Société pour l'Equipement Sportif des Avanchers, et après maintes péripéties, le 24 décembre 1947 on assiste à la toute première mise en marche d'un remonte pente sur la commune. Le remonte pente (vers le cimetière) est né, il a 350 m de longueur pour 85 m de dénivelé. Quelques hivers sans neige furent fatals dans la gestion de l'appareil et en 1952 l'exploitation cessa. En souvenir de cette première installation, la commune a conservé la poulie motrice à proximité de l'emplacement de la gare de départ. En octobre 1962, Antoine JACQUEMARD nouveau propriétaire de l'hôtel Rocheblanche s'implique avec Michel VORGER puis bon nombre d'actionnaires, et c'est le début du Téléski du Rocher, départ à 1250 m, arrivée à 1425 m et 790 m de longueur.

Des difficultés surgissant, la commune rachètera l'installation après dissolution de l'activité en mars 1971. En 1968 le téléski de l'Empyrée voit le jour sur la volonté de la commune. Partant de 1350 m, d'une longueur de 1150 m et arrivant à 1800 m, il est inauguré par les autorités locales et le Sous-Préfet. En janvier 1973 le téléski de Plan Chevron est opérationnel, avec ses 600 m de long et 173 m de dénivelé il relie les téléskis du Rocher et de l'Empyrée. Ces deux dernières installations furent démontées en 1978. Dans cette page d'histoire Avancheraine, nous n'oublierons pas l'initiative prise au début des années 1960 par l'U.S.A. de l'époque avec le Président Milo Carret qui pour aider les scolaires achetèrent un télébaby, lequel transhumait en fonction de l'enneigement, tiré souvent par une luge (voir porté sur le dos dans une expédition faite aux Charmettes sur 40 Plânes).

Par ces écrits nous tenons à rendre hommage à tous ceux qui ont participé au renom de notre commune, qui se sont impliqués très souvent bénévolement pour que vive le sport en mémoire de nos premiers champions des années 1912.

En 1977, une autre page des remontées se tournait, c'était maintenant la prise en main du téléski du Rocher et de son petit frère le Blanchot 150 m de longueur à 1250 m, installé parallèlement au téléski du Rocher en janvier 1970 par la société des Remontées Mécaniques de Valmorel.

Notre grande soeur Valmorel brille de tous ses feux, le ski et les affaires ont pris une toute autre tournure, ce qui est bien et qui génère beaucoup d'emplois donc de qualité de vie.

Document réalisé pour lecture et commentaires à suivre lors de la fête du 40ème anniversaire du téléskidu Rocher le 22 mars 2003. L'écrivain du jour, Claude Vibert, a été aidé dans ses recherches par la lecture d'articles de presse et d'archives, l'examen de photos d'époque et de témoignages d'anciens de la commune. Merci à tous d'avoir aidé à la réalisation de cette 1ère page d'histoire Avancheraine, qui pourrait être complétée dans le temps par d'autres anecdotes si nous en avions connaissance afin que les jeunes générations sachent ce qu'était l'histoire de leurs anciens.

Claude Vibert / Adjoint chargé de la communication. Mars 2003.