Flux rss Les avanchers Valmorel


Aujourd’hui, sur le territoire de la commune, le carrefour RD 95 / voies communales Le Pré-Les Clarines-Le Crey demeure la dernière intersection dangereuse. Les voies communales sont restées dans les emprises et configurations séculaires des chemins ruraux d’autrefois. Ce carrefour est plus complexe que celui de La Grange ou celui du Fey-dessous, et fait apparaitre d’autres problématiques auxquelles il nous appartiendra d’apporter des réponses pertinentes.

 

La circulation régulière de véhicules longs est un élément majeur à prendre en compte. Effectivement, la configuration des voiries qui se raccordent « en ciseaux » ne permet pas la manœuvre des camions et autocars qui se déportent sur la voie opposée. En plus des ramassages scolaires quotidiens, cette intersection est circulée par un nombre croissant de bus et navettes qui déposent ou prennent en charge des séjournants. Ce nœud routier est aussi un point de convergence bien pratique pour la collecte des cartons, des ordures ménagères et du tri sélectif.

 image 1

Autre contrainte. Ce carrefour est un site traversé par les piétons, et à prendre en compte dans l’aménagement viennent s’ajouter le stationnement des véhicules de ski-journée aux abords des Clarines, au départ du téléski, mais aussi ceux des séjournants au Pré. Le village du Pré comporte une centaine de lits marchands, qui engendrent autant de skieurs, qui rejoignent le téléski puis retournent au hameau. Ces piétons, - skis sur l’épaule, - chaussés, - masqués et casqués, traversent une ligne droite sans visibilité.

 

A ce jour, l’absence de cheminements sécurisés, de traversées piétonnes, d’éclairage public, de signalétique touristique ou règlementaire… et simplement d’organisation, font que ce projet est devenu une priorité communale.

 

image 2La topographie du site est en fort devers, le foncier disponible est rare ; cependant les premières études ont permis de dégager une organisation générale de type rond-point. Les études sont en cours de validation par les services du Conseil Départemental. La difficulté consiste à offrir une lisibilité optimale de l’intersection aux véhicules tout en préservant la sécurité des piétons. Dès validation, le projet sera consultable sur le site internet de la mairie ; cependant, en préalable aux travaux la collectivité devra s’attacher à préparer les dossiers de demandes de subventions qui abonderont le financement du projet.